Home / Blogs / GoogaMoogas blog / André Franquin: Noël et l'Elaoin : L'intégrale – VO

André Franquin: Noël et l'Elaoin : L'intégrale – VO

A lovely facsimile reprint of Belgian pantheon artist André Franquin’s Xmas classic, “Le Petit Noël”, a collaborative effort with Jidehem and Will, first created for “Spirou” magazine in 1957. The stories range from melancholic to humorous, like in the goofball masterpiece, “Gaston”. A welcome addition to any serious comic library, we hope to see more such rare goodies from Marsu Productions.

from http://www.franquin-collector.com/ma-161-noel-et-l-elaoin-l-integrale-en-v-o.html 

Noël et l’Elaoin : L’intégrale – VO DescriptionEn lui ouvrant les portes de la prestigieuse collection V.O., Marsu Productions rend justice à ce petit bijou de poésie que constitue Noël et l’Elaoin. Pour la première fois, ce personnage méconnu de Franquin connaît enfin une édition à la hauteur de ses immenses qualités.
Créé par Franquin, pour faire plaisir à son éditeur qui tenait à ce que les numéros de Spirou pour les fêtes de Noël et de Pâques comportent leur dose d’histoires courtes moralement édifiantes, le petit Noël n’a connu qu’une brève carrière.

Pourtant Franquin aimait ce personnage de gosse timide, maladroit, un peu paumé, un peu triste. Apparu en 1957 dans un court récit de circonstance (La bûche de Noël), Le petit Noël peut souvent être aperçu au détour d’une case, lorsque Spirou et Fantasio passent par Champignac.
Il reviendra encore à la Noël 1958, dans un récit beaucoup plus audacieux et onirique : Les étranges amis de Noël. Puis à Pâques 1964, dans Joyeuses Pâques pour mon petit Noël. Ces deux derniers récits seront adaptés sur décor de Will pour la collection illustrée Carrousel, destinée aux plus petits. On reverra encore brièvement Noël en tant que compagnon de jeux du Marsupilami lorsque Franquin abandonnera Spirou et Fantasio.
Cependant, Noël a connu une grande aventure de 42 pages, parue sous forme de mini-récit dans le magazine Spirou : Noël et L’Elaoin. Un petit chef d’oeuvre de poésie mélancolique dans lequel Noël rencontre un petit robot fantasque et agité qui n’a été conçu que dans un seul but : rendre les gens heureux.
L’Elaoin Sdrétu, cette machine à faire plaisir, se déguste comme une madeleine de Proust, plongé dans l’ambiance magique des noëls de notre enfance.

Leave a Reply

Din e-mailadresse vil ikke blive publiceret. Krævede felter er markeret med *